Richard Goode 3 c Steve Riskind1

Richard Goode samedi 16 janvier 2016

Richard Goode est un artiste extraordinaire. Né aux États-Unis, il a construit une carrière hors du commun, qui se concentre sur une poignée de compositeurs de l’époque classique et du début du romantisme. Il s’est bâti la réputation d’un musicien à la puissance, à la profondeur et à l’honnêteté exceptionnelles, ce qui l’a fait décrire par le New York Times comme un
«artiste qui n’a rien à cacher». Dans ce bref récital, il fait un retour rare à Johann Sebastian Bach. Il ouvre ce programme avec une sélection de Sinfonie (connues également sous le nom d’Inventions à trois voix), pièces courtes polyphoniques dont la simplicité apparente pour l’oreille cache de véritables défis techniques pour l’interprète. La seconde pièce est la Partita pour clavier nº 2, en ut mineur, une oeuvre relativement tardive constituée de six mouvements de danse aux caractères tranchés. Forkel, le premier biographe de Bach, écrivit que le monde n’avait jamais entendu de musique pour clavier d’une telle qualité.

Agenda

Samedi 16 janvier 2016
auditorium de Lyon - 15h

Richard Goode, piano

Programme

 

 

Johann Sebastian Bach

Extraits des Inventions à trois voix (Sinfonie) BWV 787-801

Johann Sebastian Bach

Partita n° 2 en ut mineur- BWV 826

 

Partenaires

  • Ville-de-Lyon-n-b
  • AO
  • multis
  • Nouveau-logo-SG-Banque-Assurance-
  • AG2R_LaMondiale-nb
  • LOGO FBI NB_2